#7 Voiles de bateau dans la serre !

Ça y est, ça pousse dans la serre ! Mais ça chauffe aussi. Malgré tous les ouvrants pour ventiler un maximum, la température peut parfois grimper, à un point où il est nécessaire d’arroser 2 fois par jour. Heureusement, nous avions déjà réfléchi à ce problème. La solution : se protéger du soleil. Comment ? Avec des « rideaux », des stores, un bidule opacifiant quoi, mais pas trop, et qui s’ouvre. Autre problème : quels produits existent sur le marché ? De cette taille là (maximum 5m de haut, sur 10m de long) ? Oh, plus beaucoup de produits. À part des produits en matière synthétique, nous ne trouvons rien ! Et un jour…

Voiles de bateau ? Voiles de bateau !

Nous avons eu l’idée d’utiliser des voiles de bateau. Dans notre tête, c’était très joli. Mais il fallait encore trouver une voilerie qui fabriquait des voiles de bateau « à l’ancienne », c’est à dire en coton ou en lin. Sauf que ça devient très rare : aujourd’hui toutes les voiles sont synthétiques. Nous avons donc enfilé notre casquette de détective et nous avons cherché, cherché et encore cherché. Après des mois, nous avons trouvé la voilerie Rochard : fabrication artisanale française de voiles traditionnelles sur-mesures, oui oui ! Détaillons.

Voiles en lin

Le lin était un produit qui nous avait tapé dans l’œil. Tout d’abord, c’est une fibre végétale naturelle utilisée dans la fabrication de textile. C’est un matériau très adapté à notre serre car : il doit résister au soleil, et il doit résister à l’humidité. Si le lin a été utilisé pendant des centaines, voire des milliers d’années, pour les bateaux, ça devrait résister à notre serre !

Nous ne trouvions aucune voilerie en Suisse, donc nous avons cherché en France. Pourquoi ? Parce que la France est le principal pays d’Europe à cultiver le lin (dans les régions Nord-Ouest, comme la Normandie, la Bretagne etc.). Nous avons également chercher du côté de la Belgique. Ainsi nous augmentions nos chances de trouver une voilerie dans les environs.

Et en effet, la voilerie Rochard utilise du lin français ! Petit bémol cependant : le tissage ne se fait plus en France (toutes les entreprises semblent avoir fermées), mais en Hollande. Cela reste le meilleur compromis que nous ayons trouvé ; les autres solutions impliquaient de faire venir des voiles en lin depuis l’Asie. Alors haut les cœurs !

La transformation du lin en textile s’approchent un peu de celle du papier. Elle respecte l’environnement et ne produit pas de déchet direct mais des produits dérivés, comme la pâte à papier, paillettes, graines et huile de lin etc. L’histoire du lin cultivé est passionnante. C’est tout à fait dans l’esprit écologique de la maison, alors allons-y !

Confection des voiles

Nous voilà donc avec une voilerie qui accepte de relever le défi de confectionner des voiles sur-mesures en lin, fabrication à l’ancienne, procédé artisanal, pour notre serre. Toute la communication s’est faite par téléphone et par emails.

Nous avons essayé de parler cette langue étrange et inconnue de la marine. Nous avons essayé de dire ce que nous avions dans nos pensées. Nous avons envoyé plusieurs photos de voiliers, de vieux gréments, d’anciens navires, des choses que nous aimions, de façon à s’aligner sur l’inspiration.

Nous avons envoyé plusieurs plans : les dimensions des voiles, leurs nombres, comment les fixer etc. Ça n’était pas facile de nous décoder mais notre personne de contact à la voilerie a été adorable et surtout très patiente !

Et un jour nous validons la commande. Suspense. Nous ne savons pas exactement ce qu’ils vont faire. C’est un travail artisanal, fait main, selon l’inspiration de la personne qui réalise, qui découpe, qui coud.

Réception des voiles

En plein pendant les travaux, autour du 20 décembre 2019, nous recevons les voiles. Pas vraiment la place pour les déballer. Dans les cartons jusqu’au cou. Allez, juste une seule… !

Magnifique ! C’était bien au-delà de nos attentes. Tout est splendide ! Quel savoir-faire !

En aparté : l’offre initiale (avant l’idée des voiles) que nous avions reçu pour des stores en matière synthétique était de 8000CHF ; ici, un travail avec un savoir-faire ancien, artisanal, avec des produits écologiques et français, nous a coûté autour de 3000CHF. L’artisanat n’est pas toujours plus cher, mais il sera très souvent de bien meilleur qualité. Nous avons entre nos mains une pièce unique, réalisée exclusivement pour nous selon nos besoins et nos envies, sur-mesure. Et ça nous procure une grande joie.

Installation des voiles

Et c’est donc après l’installation de la serre et le début des plantations que nous avons enfin la chance d’installer les voiles.

Ça a été une grande partie de… (tousse) plaisir ? Heureusement, un copain était là pour partager ce moment inoubliable avec moi. Sur une échelle, au-dessus des plantations, en plein soleil, à 5m du sol, avec une voile de plusieurs dizaines de kilos… voilà, du plaisir en pagaille !

Quelques photos (de mauvaise qualité, désolé) de l’installation :

L’idée pour fixer les voiles était d’installer un rail, dans lequel la voile vient se glisser. Même si ça glissait plutôt bien, ça n’était pas simple en équilibre au-dessus du vide.

Quelques photos des plus grandes voiles une fois installées :

Bien sûr, … ça n’est pas terminé ! Il reste le système de levage des voiles. À l’heure où ce carnet de bord est écrit, tout est fonctionnel mais pas terminé. Nous avons des poulies, des cordes, des « cordes de guidage » etc. pour lever et descendre toutes les voiles, mais nous ne sommes pas encore tout à fait satisfait. Nous aimerions aussi automatiser l’ouverture et la fermeture des voiles avec des petits moteurs, comme des stores « classiques ». Encore un peu de travail et nous pourrons écrire un nouveau carnet de bord pour les voiles !

Conclusion

Nous sommes très heureux de nos voiles. Ça apporte un charme tout particulier et unique à la maison, en plus d’efficacement protéger la serre du soleil. La lumière qui traverse le lin a une teinte très « douce », c’est tellement agréable.

Nous ne regrettons pas un instant d’avoir fait appel à la voilerie Rochard, qui travaille de façon artisanale, traditionnelle, et très professionnelle. En plus de faire vivre un métier et un savoir-faire, nous avons une solution écologique, économique et naturelle.

Que du bonheur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s