#26 Cloisons en bois et gypse, et électricité

Jour 160.

Pour changer, nous avons du retard ! Notre excuse : le chantier nous prend énormément de temps. C’est un plaisir d’y travailler, mais jongler entre la vie de famille, le travail et le chantier n’est pas chose aisée 🤪.

Ce carnet de bord ne sera pas très long. Nous voulions parler des cloisons. Une fois n’est pas coutume, nous avons chercher des matériaux les plus naturels possible : bois et gypse.

Avec les cloisons, ça y est, les volumes finaux sont là. Toutes les pièces sont dessinées, elles existent toutes, c’est génial !

Gypse naturel

Le produit pour les plaques de gypse est Carraro GF25. C’est un produit très intéressant : il est résistant, ignifuge, perspirant, offre une bonne isolation thermique et phonique. Ça en fait donc un produit intéressant pour toutes les pièces de vie, y compris la salle de bain. Mais c’est également un produit entièrement naturel, composé d’un mélange de plâtre de gypse, d’eau et de fibre de verre non toxique. Le produit offre une microporosité, ce qui est évite la formation de condensation, de moisissures ou de champignons.

Sa fabrication ne comporte aucun traitement chimique. C’est donc un produit non-toxique, naturel, et qui ne contient aucun composé organique volatile (contrairement à d’autres produits comme le Placo).

Super alors ! Nous nous sommes fait livrer le Cararro par palettes directement d’Italie. L’usine se trouve dans le Nord de l’Italie, nous avons estimé que c’était une distance acceptable (environ 500km).

Les cloisons sont montées par le charpentier.

Quelques photos des travaux

La structure est donc en bois. Et les plaques sont vissées sur les montants. Dans l’épaisseur de la cloison sera insérée de la laine de bois pour l’isolation phonique. Avant de refermer, il faut y installer l’électricité ! Ça devrait être plus facile que l’électricité dans la paille. Alors c’est parti.

Électricité dans les cloisons

C’est le même principe que dans la paille sauf que tout est plus rigide. Nous découpons à la scie sauteuse la forme des boîtiers, puis nous les insérons, et nous gainons. Les gaines sont aussi fixées contre les montants en bois avec des clous, toujours pas besoin de colle ou de ciment. Selon les boîtiers, ça peut donner des découpes rigolotes :

Quelques photos en vrac

Bref, toutes les photos se ressemblent.

Petite mention spéciale pour l’électricité de la cuisine dont je ne suis pas peu fier !

Fermeture des cloisons

Une fois que l’électricité est installée dans les cloisons, elles peuvent être fermées. Nous n’avons qu’une seule photo pour l’instant, mais c’est nécessaire pour comprendre. Nous y voyons la laine de bois (pour l’isolation phonique) qui a été insérée avant de tout fermer.

Et voilà. Simple non ?


  • Bureau d’étude qui nous accompagne dans cette aventure : PranaHouse
  • Charpentier-Menuisier : Bergmann
  • Électricité : nous

4 réflexions sur “#26 Cloisons en bois et gypse, et électricité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s